Etre parent : à la découverte de notre philosophie

Qu’est-ce que cela implique, en tant que parent, d’approcher puis d’adhérer à notre philosophie ?

Comment avance-t-on sur le chemin de la « libération » (de l’instruction officielle) ? Comment apprend-on à lâcher prise ?

Ecole Dynamique-4

Nous avons organisé et continuons d’organiser, 1 à 2 fois par mois (ou peut-être +, en fonction de la demande !), des réunions d’échanges, de partage, de questionnements. Chaque parent avance à son rythme, chaque parent a ses propres questions, chaque parent a ses propres blocages…

Sur ce long chemin, certains parents se focalisent sur ce qui paraît être des points de détail pour d’autres, chaque blocage faisant directement référence à un élément personnel, souvent difficile, de leur histoire.

D’autres sont déchirés entre la théorie qu’ils trouvent géniale et la réalité qui demande une capacité de lâcher prise qu’ils se sentent encore loin d’atteindre.

D’autres encore se sentent déchirés dans leur couple, quand l’un des parents est bien avancé mais que l’autre refuse de faire un pas dans cette direction et reste enfermé dans des schémas et mécanismes douloureux. D’autant plus quand il y a un enfant en souffrance de l’école au milieu…

D’autres sont paralysés à l’idée de sortir du système ou de l’éducation qui leur a été transmise (l’intériorisation et l’impossibilité de briser le 4è commandement, qui exhorte à honorer son père et sa mère, dont parlait Alice Miller).

D’autres encore sont paralysés par la pression sociale : sortir du système établi veut dire parfois affronter la famille, les amis, les relations sociales… Quand on entend : « je ne veux pas entendre parler de ton école-secte ! », ou « laisse tomber, ce sont de doux rêveurs, la vie c’est pas ça »… difficile pour certains de faire face sans plier, sans perdre contenance.

Il y a aussi ceux qui ont la peur au ventre, constante, de faire le mauvais choix : car lorsque l’on est parent, il y a « les » enfants (des autres) et il y a « ses » enfants : comment trouver la force, en soi, de franchir le pas pour ses enfants ? De vivre avec ses doutes, craintes et questionnements incessants inhérents à « l’état » de parent ?

Tout cela, ça se prépare :

Il faut des réunions et des échanges, encore et encore des échanges. Il faut aller au bout de ses questions, de ses doutes voire de ses peurs. Les explorer, les mettre à la lumière. Lors d’une de nos dernière réunions la semaine dernière, une maman s’est proposée d’animer des réunions pour justement amener les parents jusqu’au bout de leurs peurs… Fantastique idée !!

Car il n’y a qu’ainsi qu’on peut les dépasser et oser avancer. Se poser les questions difficiles, ne pas les enterrer mais au contraire oser les affronter jusqu’au bout :

  • Que voulons-nous pour nos enfants ?
  • Que voulons-nous leur transmettre ?
  • A quoi voulons-nous les préparer ?
  • A quelle vie aspirons-nous ?

Et même…, allons plus loin :

  • Quel est le sens de tout cela ? Quel sens souhaitons-nous donner à notre existence sur Terre ?

Ecole Dynamique-3

L’Ecole Dynamique, c’est aussi et surtout avancer ENSEMBLE.

Le vrai sens de la démocratie, et celui de construire ensemble, de grandir ensemble. Ce qui veut dire aussi de ne plus être seul dans son coin : s’accompagner mutuellement.

Les enfants apprennent = nous aussi. C’est ce qu’on appelle « l’Education Tout au Long de la Vie » : l’adulte n’est pas un être mature, il continue d’évoluer jusqu’à sa mort. Du coup, l’enfant n’est plus vu comme un être « en préparation », destiné à être mené vers une version adulte, mature et définitive de lui-même.
L’adulte, le parent, apprend. Ce sont des apprentissages mutuels entre parent et enfant, entre enfant et adulte. Chacun accompagne l’autre, en fonction de leurs avancements mutuels sur le chemin de la découverte de la philosophie de l’école mais aussi de la découverte de soi. Chacun aide l’autre en répondant à ses doutes, à ses questions, et se fait aider à son tour…

Ecole Dynamique-1

***

Alors, laissons tomber le « laisse tomber, ce sont de doux rêveurs »….. si on en parlait plutôt ?

Nous REVENDIQUONS ce droit au rêve !! Car dans notre école, le rêve est accompagné d’une action  : nous avons CREE cette école !

Alors certains peuvent bien l’appeler l’école des « rêveurs » = oui, des rêveurs qui rêvent d’un monde meilleur, et qui agissent pour créer ce monde sans violence, un monde bienveillant, respectueux, à l’écoute.

La vie évolue, et la société évoluera toujours grâce aux rêveurs, ceux qui rêvent d’ailleurs. Parmi tous ceux qui ont un jour, enfant, levé le nez vers la lune et rêvé de l’atteindre, il y a les hommes qui ont grandi sans abandonner leur rêve et l’ont transformé en réalité  : grâce à eux, l’Homme a posé le pied sur la Lune… C’était le bon moment pour eux, c’est aujourd’hui le bon moment pour nous !

Ecole Dynamique-5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s