Une école qui développe « l’éthique »

La semaine dernière j’ai assisté (avec ma casquette « co-fondatrice de l’Ecole Démocratique Paris-Saclay« ) à un colloque intitulé « ParionSaclay », organisé dans les locaux de Polytechnique (chouette campus, d’ailleurs !).

J’ai participé avec une de mes collègues de projet à la table ronde « Le savoir et son enseignement, entre héritage et innovation ». Plusieurs intervenants se sont succédés, avec comme modérateur Jérôme Saltet, un des parrains de l’Ecole Dynamique.

Le dernier intervenant a été particulièrement passionnant et nous a scotché sur place : président de « L’espace éthique », Emmanuel Hirsch a, sans le vouloir (et sans probablement connaître les écoles démocratiques ! – en tout cas il n’en a pas parlé -), détaillé dans son discours absolument tous les points que nous développons dans notre philosophie…!

Je ne pouvais pas ne pas vous partager les éléments clés de son message à propos de la transmission des savoirs, en les mettant en perspective avec ce que nous vivons quotidiennement, de 3 à 37 ans, à l’Ecole Dynamique (et bientôt à l’Ecole Démocratique Paris-Saclay ainsi que dans plusieurs autres futures écoles dans toute la France ;)).

Il y était question de belles choses comme :

– LES intelligences.

– L’évolution de la notion de « savoir » vers celle « des savoirs », et notamment les concepts de Savoirs Utiles, et de Savoirs de Vie !

« Avoir du sens, c’est avoir une direction » – une belle phrase, à remettre particulièrement au coeur de nos réflexions aujourd’hui, tant notre société a perdu à la fois le sens et la direction…

Quel est le sens de notre vie ? Vers où allons-nous ? Comment puis-je définir un sens à ma vie si je n’ai pas de direction à lui donner, et vice-versa ? Et comment trouver le sens et la direction si je ne sais pas qui je suis, ce que je vaux, ce que je sais faire, ce que je veux faire ? Si personne ne me laisse le temps et l’espace de les trouver ? 

– Les questionnements essentiels et primordiaux : « qu’avons-nous à transmettre ? », « A quoi renonçons-nous aujourd’hui ? »

– La création de lieux tiers : « tiers-lieu » que l’on cherche à développer à l’Ecole Dynamique en créant du lien avec le voisinage et en accueillant des associations porteuses et partageant nos valeurs au sein de l’école, et que l’on souhaite créer à l’Ecole Démocratique Paris-Saclay en créant un véritable Tiers-Lieu accolé à l’école, espace de partage et de rencontre intergénérationnel et interculturel.

L’avenir passe par le développement de telles structures, où les enfants seront en prise directe avec la société dans toute sa diversité, car ils font eux-même partie de cette diversité !

Ecole Dynamique avril-2

Cet article assez décousu finit comme il a commencé, par l’évocation d’idées maîtresses autour des savoirs et de leur buts :

  • Les savoirs comme éléments redonnant force et envie de partager avec les autres
  • Les savoirs apportant responsabilité, valeurs et sens
  • Les savoirs pour réapprendre à vivre dans la Cité
  • La confiance comme seule arme pour combattre l’atomisation des savoirs

Et Emmanuel Hirsch a fini son intervention sur la vie démocratique, dont les maîtres-mots, dont l’éthique, sont le sens, la relation à l’autre, la prise de risque, la responsabilité, l’humilité et le pluralisme des opinions !

C’est beau et ça donne à réfléchir et à cheminer, encore un peu + 😉

Publicités

Une réflexion sur “Une école qui développe « l’éthique »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s