1 an d’école, 1 an de blog

Voici venu le temps, non pas des rires et des chants, des enfants joyeux (quoi que si, aussi), mais du bilan !

Nous venons de faire, hier soir, notre dernier bilan d’équipe, comme nous en avons fait mensuellement depuis le début de cette aventure.

1 bilan d’équipe « pour faire le point, pour prendre du recul, pour dire ce que l’on pense et s’écouter les uns les autres, avec comme maîtres mots : respect et bienveillance ». Benjamin, comme à chaque fois, nous a préparé « quelques outils et questions pour nous aider à clarifier notre esprit et notre pensée ». Des questions sur nous, sur notre équipe, sur notre école, sur notre place dans cette école et sur nos états d’âmes, sur notre niveau de fatigue, sur nos réussites et nos « erreurs », sur notre fonctionnement d’équipe. Benjamin aime bien y rajouter de quoi dessiner (« positionne-toi dans cet arbre », « dessine l’école aujourd’hui », « dessine-toi » etc.)

Je répète une nouvelle fois à quel point ces outils, pensés par Benjamin, sont précieux et infiniment riches. Ils nous ont toujours permis de lever les non-dits, de poser les conflits éventuels, de s’ouvrir et même de « nous éclairer » nous-même. Je crois qu’à chaque bilan je suis repartie avec de la lumière faite sur un apprentissage, sur un élément de moi qui était encore flou, encore en questionnement. « Punaise, je viens de comprendre ! » : hier soir encore, j’ai compris. Quelque chose qui était là, encore bien flou, très nébuleux. Et puis les mots sont venus, grâce à un autre. L’image s’est formée, nette.

(petite pensée pour mon mari qui m’a dit en rentrant « mais ça fait un moment que je te l’avais dis, ça ! ». C’est comme chez le psy finalement, quand ça ne vient pas de soi au bon moment, ça ne rentre pas :))

Ce bilan c’est un outil essentiel, une des clés du succès de l’équipe probablement.

chaos

Et puis hier soir c’était, pour le bilan final de cette année, l’occasion de se demander « et maintenant ? » et de penser à un mot/dessin/poème de la fin.

Mais avant d’aborder le « et maintenant ? », il nous fallait définir notre année par des mots-clés. Le principal fut :

INTENSITE

Je crois que ça, rien ni personne ne pourra nous l’enlever !

J’y ai rajouté :

ACCOMPLISSEMENT

ECOUTE

AVENTURE HUMAINE

Puis dans nos échanges sont apparus, repris par tous, les mots

SINCERITE

TRANSPARENCE

Je crois que c’est une clé du succès de cette école, de cette aventure, de ce blog, de ce mouvement des écoles démocratiques qui est né et s’est levé en France (et Belgique ;)) = notre sincérité et notre transparence.

Sincérité et transparence jusqu’au-boutistes. Jusqu’au malaise parfois, parce que nous n’avons jamais cherché à rassurer, ni à « faire croire que » pour avoir + de membres, ou pour attirer + de personnes. Parce que lors de nos rencontres (portes ouvertes, EUDEC…) et parce que dans ce blog, ce sont des morceaux de vie qui ont été offerts. Pas juste « de la théorie », pas juste « des articles », mais bien des morceaux de vie, des morceaux de nous-même ouverts en toute sincérité, avec nos doutes, nos peurs, nos erreurs, nos questionnements. Parce que dans cette aventure on ne cesse de questionner, de douter, de faire un pas en arrière parfois/souvent, avant de repartir, soutenus par les autres.

Je crois profondément que c’est cette sincérité qui vous a touchés. Qui vous a permis de vous ouvrir à votre tour, peut-être déjà dans l’intimité de votre tête, de votre corps, de votre coeur (vous savez, ce truc qui s’est mis à clignoter puis à remuer de plus en plus fort, vous poussant à questionner, à douter ? Vous savez, cette faille devenue brèche, avant de lâcher complètement ?). Puis qui vous a permis de vous ouvrir aux autres, quitte à, pour certains (bandes de fous !) vouloir créer une école aussi…

Nous ne vous avons rien vendu pendant cette année. Jamais.

Nous avons juste ouvert les portes de l’école et les portes de nos propres pensées.

Nous n’avons pas incarné de rôle, ni joué de personnage. Nous avons été nous-mêmes. Et punaise, c’était difficile parfois ! En regardant cette année derrière moi j’ai la sensation d’avoir parcouru le monde et bien + : d’avoir affronté le chaos originel (celui qui peut créer de si belles choses), d’avoir traversé des forêts luxuriantes (oui, c’était un peu la jungle) et des déserts brûlants, de m’être pris un ou deux tsunamis (dont je me suis relevée), d’avoir observé un petit marais devenir étang, puis lac, et en phase de venir océan (merci à Benjamin pour son poème d’hier soir)

Nous avons créé à partir de ce que nous sommes. Et c’est ce qui rend (on ne le répétera jamais assez) notre école unique, comme le seront toutes les autres de ce modèle. Créée par des individus uniques, à la synergie unique, et rendue vivante par une autre synergie, amenée à bouger au fil du temps, au fur et à mesure des arrivées, des départs, des changements.

Une structure unique car organique.

Nous avons démarré à 20 membres, nous finissons à 50, avec une liste d’attente aussi longue. Et riches de toutes ces nouvelles écoles en cours de création !

univers

***

En dernier mot-clé j’ai personnellement écrit :

ETAPE

Pourquoi étape ?

Parce que c’est ici l’occasion d’annoncer que je quitte l’aventure de l’Ecole Dynamique.

Cette année si folle, si riche, si intense, si transformatrice m’a permis de comprendre encore un peu mieux ce pour quoi je suis « faite », mes forces et mes besoins, et donc ce vers quoi je veux aller.

Trop de transports (pour mes enfants et moi), trop de bruit, trop d’interactions au quotidien (voir mon article « Préservons l’introversion » !) et puis la volonté de vouloir désormais partir vivre d’autres aventures parce que j’ai compris que je me nourrissais de création.

La décision de quitter l’école, de quitter l’équipe, de quitter ce blog n’a pas été chose facile (OH NON !), mais Benjamin m’a bien aidée à y voir clair, car « choisir c’est renoncer » 🙂

Et moi qui ai tant de mal à prendre des décisions, à choisir, à faire le deuil de tout ce que je ne ferai pas, tout ce que je ne verrai pas, tout ce que je ne vivrai pas en prenant telle ou telle décision, j’ai fini par comprendre : il n’y a qu’en faisant ce pas en avant qu’on avance réellement. Ca vous paraît être une belle Lapalissade ce que je viens de dire ? Et bien je sais que je ne suis pourtant pas la seule à croire que je pouvais démultiplier mes jambes pour avoir un pied partout ! Pas très pratique pour avancer…

plage

Pour finir avec honnêteté, j’aurais aimé rester le « Community Manager » de l’Ecole Dynamique, continuer à nourrir le blog, la page FB, continuer à écrire et partager sur ce sujet. Mais la démocratie en a décidé autrement (une jambe de trop ?) 😉

***

Ah oui, et la case « Et maintenant » de ce dernier bilan ?

Et maintenant… je vais me recentrer sur mon « Element » (dixit Ken Robinson – punaise, une aventure qui m’aura permis de rencontrer Ken Robinson, par qui tout a commencé pour moi !!!!). Sont en projet 3 nouveaux livres, le développement de mon site Education Créative (et ce qui va avec) et euh… si vous avez une idée ou une proposition de super job pour moi, je suis preneuse ! ;)).

Ken Robinson - copie

(ce qui explique mon air un peu Caroline Ingalls sur la photo…)

***

Je clôture donc cette année de blog avec mon dernier article et un GRAND MERCI à tous pour cette année si riche d’accomplissements personnels !

Merci pour votre « écoute », votre intérêt, votre bienveillance.

Faire naître et nourrir une communauté de pensée est une chose rare et précieuse, et je suis réellement ravie et fière d’y avoir participé…

Je laisse donc ma place aux membres de l’école qui voudront continuer à partager les morceaux de vie, les doutes et les éléments clés de la philosophie, mais avant ça j’aimerais quand même finir dans l’interaction, même si c’est par écrans interposés : vous êtes donc invités à vous exprimer, sur ce que cette année de blog de l’Ecole Dynamique a pu vous apporter, faire naître en vous…

Et je termine sur mon mot de la fin du bilan d’hier soir, pour l’Ecole Dynamique comme pour moi :

Vers l’infini et …. au delà !

(et j’espère que je réussirai à rebondir aussi bien que Buzz :))

Publicités

12 réflexions sur “1 an d’école, 1 an de blog

  1. Émotions mélangées que de savoir que de nouveaux projets se profilent pour toi et que de nouveaux articles de ta part n’apparaîtront plus ici.
    Ce que ce blog m’a apporté la conviction que si mes enfants doivent retournés à l’école un jour ce sera une école démocratique ! J’en ai profité aussi pour semer des graines au sein de notre projet d’école alternative et j’espère qu’elles vont germer.
    Puis j’espère qun jour mes pas croiseront les tiens.

    J'aime

  2. La lecture de ce blog et une visite à l’Ecole Dynamique lors d’une des nombreuses portes ouvertes m’ont donné envie de créer moi aussi une école démocratique. Et puis, les doutes, le temps et finalement un choix … je réoriente ma vie professionnelle vers les enfants, les jeunes et leur accompagnement au sein d’une petite école avec une pédagogie sur laquelle s’appuyer. Un grand saut dans le vide avec, comme inspirations, tout ce que vous avez développé dans vos articles et le formidable élan des écoles démocratiques. Peut-être un jour, ce sera le moment de créer pour moi !
    Merci pour tout ce qui a été écrit, longue vie à l’ecole Dynamique et bonne continuation à vous Marie.

    J'aime

  3. J’ai vu naître ce blog et c’est en grande partie grâce à lui que je suis aujourd’hui : intimement et fermement convaincue par le modèle Sudbury, amoureuse de l’école dynamique et de ses membres… et désireuse de me lancer moi aussi dans l’aventure. Ce qui est déjà, au regard de mon passé, un bel aboutissement que je savoure.
    Tes articles ont été de nombreux bonheurs, pour moi qui ai toujours été si curieuse de connaître et comprendre l’école dynamique… vue de l’intérieur.
    Merci, Marie, de nous avoir offert, bien au-delà des mots, ce qu’il y a de plus précieux : de ta personne.
    Merci infiniment pour le cadeau que tu nous fais, de nous faire sentir en ce moment ton émotion et celle des autres, en ce passage douloureux… et tellement beau. Un accouchement de toi-même ?
    Du fond du cœur.

    J'aime

  4. Bonjour Marie et au revoir sauf si…j’ai connu l’école dynamique au tout début il me semble et vous n’étiez pas là, un jour je suis venue à une porte ouverte, presque rien que pour vous et je vous l’ai dit, j’étais heureuse de pouvoir le faire comme une fan peut l’être de découvrir sa star en vrai. Non je ne plaisante pas, c’est vrai, j’ai trouvé exceptionnelle cette écriture si vivante pleine de doutes d’espoirs, d’envies et de rejets, mais aussi d’enthousiasmes et de fatigues. Bref les émotions vraies d’une maman d’une journaliste, d’une femme. J’ai aimé cette volonté de sincérité, de véracité. Voila Marie, merci d’avoir été ce tampon, cette porte ouverte, cette charnière. Merci d’avoir rendu l’existence de l’école dynamique accessible et si humaine. Si un jour nos chemins se croisent sachez que j’en serais très heureuse. Bonne continuation. florence

    J'aime

  5. Encore un immense bravo et merci à toi, Marie, pour avoir réussi à mettre en mot tant de choses qui ont si bien parlé à mon coeur et mes tripes. Ton âme et ton talent vont beaucoup nous manquer, et en même temps, je suIs ravi que tu prennes le courage de choisir (donc de renoncer) pour passer à l’étape d’après, toujours en route vers l’infini et même bien au delà 🙂

    J'aime

  6. Un grand merci, Marie, pour tes articles !
    J’ai adoré les lire et suivre ainsi tes réflexions et la vie dans votre école.
    C’était très inspirant. Merci encore !
    Grâce à ce dernier article, j’ai découvert ton blog. Je continuerai, de cette manière, à suivre tes partages si riches !

    J'aime

  7. Bonne continuation Marie ! J’ai adoré lire vos articles, qui m’ont définitivement convaincue de la pertinence de la « méthode » Sudbury (alors que j’avais des appréhensions au départ…). Puisque vous n’êtes plus la community manager de l’école, nous n’aurons donc pas le plaisir de lire l’article que vous prépariez au sujet de la famille nucléaire ? Je l’attendais avec un intérêt non dissimulé, je l’avoue… Le sujet me semblait passionnant, de même que votre point de vue que je soupçonne original là-dessus.

    J'aime

    1. bonjour Laure

      merci pour votre message ! Je vais finir par l’écrire, cet article !!! Mais il sera publié (ainsi que tous les suivants ;)) sur mon site personnel education-creative.com/blog.
      je vous retrouverai là-bas 🙂

      J'aime

  8. Bonjour Marie
    Je vous suis depuis longtemps déja sur Education créative (avant d’y être abonnée) et c’est comme cela que je vous ai suivie sur ce blog et découvert l’Ecole dynamique. Merci infiniment de nous faire partager votre cheminement, avec cette qualité d’écriture de surcroît.
    Que les vents les plus favorables vous portent vers un infini nourrissant 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s