Notre première réunion de famille…

Article écrit le 28 janvier 2019 par Laurence, maman d’une membre de l’École Dynamique.

Suite à un conflit familial au sujet du ménage, Lisy, du haut de ses 8 ans, a réussi à trouver une sortie de crise en proposant une réunion de famille hebdomadaire.

Voilà comment est née notre première réunion de famille, une instance proposée à l’école dynamique qui est venue s’immiscer dans notre sphère familiale.
Il a fallu des cris, des pleurs pour qu’elle émerge.

Rapidement je vous explique le sujet du conflit. Un dimanche matin, je commence à faire le rangement et le ménage à fond de l’appartement. Je demande à Lisy de m’aider et de lâcher la tablette numérique. Sauf qu’elle ne voulait pas. Je lui demande plusieurs fois calmement mais devant son inertie, je commence à m’énerver. Son père revient du sport et retrouve deux personnes énervées. Il tente de comprendre et de calmer les choses auprès de Lisy. Ils reviennent tous les deux vers moi et on s’explique en famille sur le ton employé, sur le fait que j’avais décidé de faire le ménage mais pas forcément eux. Et là Lisy propose de faire une réunion pour mieux s’organiser comme à l’école. Le samedi matin est proposé.

Le samedi suivant, nous avons donc organisé notre réunion.

Elle a duré 1h20. Lisy a pris le temps de nous expliquer les consignes de la réunion. Tout
d’abord, elle distribue une feuille à chacun pour noter. Elle rappelle qu’il faut lever la main pour prendre la parole.

Chacun propose des sujets. Il en sort 5 principaux : le rangement et le ménage, Noël, la carte Navigo, les déchets et le démêlage des cheveux.

La réunion s’est déroulée dans le calme. Chacun a pu exposer ses idées et un consensus a
été vite trouvé. Les propositions ont été votées à l’unanimité :

  • Ménage le dimanche en famille
  • Tsoa s’occupe de la litière du cochon d’inde et nous tous de sa nourriture et de son
    eau.
  • Lisy propose d’éviter les sujets fâcheux à Noël (la coiffure, l’écriture et la lecture)
    avec la famille.
  • Lisy est responsable de sa carte de métro.
  • Je veux limiter les déchets et je demande leur soutien dans cette démarche.
  • Démêlage des cheveux matin et soir.
  • Lisy nous a demandé le contrôle parental sur les écrans.

Ce qu’il résulte de cette première réunion c’est la responsabilité de Lisy. Elle nous a
«bluffé» dans l’argumentation, la régulation des échanges (elle a prononcé le mot «ordre» plusieurs fois quand nous parlions tous ensemble), la construction de sa réflexion, des idées.

Je constate sa maturité car à son âge, je n’aurais jamais pu organiser une réunion de famille avec tant de force et rigueur. Je peux observer les fruits de notre éducation basée sur la liberté et les principes de l’école dynamique. Ce n’est pas toujours simple de voir les résultats d’une telle philosophie de vie. Car les apprentissages autonomes demandent aux adultes de se mettre au niveau et au rythme de l’enfant (et non l’inverse) et l’incertitude est ce que l’on rencontre le plus souvent.

Mais là, lors de notre première réunion de famille, nous avons vécu notre première instance de démocratie !


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s